L’association

Sauver Lavaux

Sauver Lavaux est une association suisse à but non lucratif, crée en 1972 par le célèbre écologiste Franz Weber. Son but est, depuis plus de quarante ans, la sauvegarde du vignoble et des sites de la région de Lavaux, s’étendant de la Lutrive à Corsier.

Sauver Lavaux intervient sur tout nouveau projet de construction ou aménagement qui portent atteinte à la valeur esthétique et patrimoniale de la région de Lavaux. Disposant du droit de recours des organisations, elle forme opposition ou recours auprès des instances administratives et judiciaires pour que la protection de ce site protégé par la Constitution vaudoise depuis 1977 soit respectée. Elle établit également un dialogue avec les autorités communales, cantonales et les particuliers, et notamment les vignerons de Lavaux, pour trouver des solutions pragmatiques tout en conservant ce magnifique patrimoine.

Son travail de longue haleine a été recompensé en 2007 par l’inscription de Lavaux par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’Humanité. Cette reconnaissance n’a pas force de loi ; elle ne signifie donc pas que Lavaux est désormais intouchable. Ce sont les lois sur les constructions en vigueur dans les différentes communes qui sont censées être garantes de la protection. Pourtant, ces lois n’offrent très souvent pas de garanties suffisantes quant à la protection. La raison d’être de notre Association est donc plus que jamais nécessaire.

Helvetia Nostra

Pour lutter de manière efficace contre la destruction des paysages suisses ainsi que des sites historiques, la Fondation Franz Weber a créé Helvetia Nostra, exclusivement active en Suisse, qui dispose du droit de recours des organisations.

Il s’agit d’une fondation filiale de la Fondation Franz Weber. Depuis sa création, elle sefforce datteindre son but, soit la protection des êtres humains, du patrimoine et de la nature, ainsi que la création et le maintien de villes, d’habitats et de paysages agréables à vivre. Pour ce faire, elle a lancé un nombre important d’initiatives et de référendums.